(Tract)- Une affaire classée sans suite, c’est celle des 94 milliards qui avait poussé Ousmane Sonko à saisir la justice. Mais avant cela, une commission d’enquête parlementaire avait travaillé sur la question et même livré ses conclusions.

Aujourd’hui, après cette décision du juge d’instruction, le président du groupe parlementaire liberté et démocratie n’est pas surpris. Selon Cheikh Mbacké Bara Doly, c’est une justice qui roule à plusieurs vitesses.

« C’est une décision qui ne nous a pas surpris parce que nous savions déjà que la justice n’allait jamais épingler quelqu’un qui est au pouvoir, raison pour laquelle nous avions croisé les bras quand l’Assemblée nationale avait décidé de mettre sur pied une commission d’enquête parlementaire ».

Cependant, le député annonce d’autres enquêtes parlementaires à venir. « Nous allons ouvrir d’autres enquêtes parlementaires sur le financement du Train express régional car beaucoup d’argents ont été annoncés mais jusque-là, rien », déclare-t-il sur Iradio.

 

Tract