De l’écurie Lansar à la curie du vol: le lutteur Sékou Ngallo condamné

0
78

SENtract – Le lutteur Sékou Ngallo alias «Alune Mané n°2» est mal tombé. C’est la chute du pensionnaire de l’écurie Lansar, non pas dans l’arène après deux ans sans combat, mais dans le vol après quelques moments d’exercice.

 

Certes, Sékou n’arrivait point à joindre les deux bouts, surtout que la pandémie de covid-19 est passée par là, ne lui offrant aucune chance de contrat pour un combat. Il est resté deux ans sans avoir à bander les muscles dans l’arène. 

Alors dans cette « incurie pandémique », informé de la maladie de sa femme, il a décidé de jouer les braves pour la secourir, nous apprend L’AS. Pour lui, le vol serait la meilleure porte de secours.

La décision d’aller dérober une charrette et un cheval était prise. «J’ai vendu la charrette à 40.000 Fcfa. J’ai restitué le cheval. Je vous demande pardon. Je ne vais plus verser dans le vol. Ma femme était dans le coma», s’est défendu le prévenu.

Mais, le maître des poursuites a sollicité la disqualification du délit en vol simple avant de requérir 6 mois de prison ferme.

Finalement, le juge des flagrants délits de Dakar a condamné Ngallo, le « galant » lutteur de Lansar , à 6 mois assorti de sursis en disqualifiant le vol de bétail en vol simple. 

SENtract