Interruption volontaire de grossesse: une étudiante arrêtée

0
119

SENtract – On en sait un peu plus sur l’identité de celle qui a jeté un fœtus mort-né au quartier Touba Seras de Dalifort.

 

Selon L’AS, les hommes du Commissaire Mame Arona Ba ont mis la main sur la présumée meurtrière qui n’est personne d’autre que H. R. Dione, étudiante de son état.

Le 08 mai dernier, après avoir accouché dans les toilettes de son appartement, l’étudiante a jeté le fœtus avant de verser de l’eau pour qu’elle l’évacue dans la fosse septique. Mais le lendemain, les occupants de l’immeuble qui tentaient de déboucher la fosse septique ont été surpris de découvrir le fœtus sans vie.

C’est ainsi qu’ils ont saisi le commissariat d’arrondissement de Pikine qui a ouvert une enquête en faisant faire des tests gynécologiques à toutes les filles qui occupent l’immeuble. Entendue dans un premier temps, H. R. Dione avait réfuté les accusations avant de passer aux aveux après les tests.

Alors, elle a été placée en garde-à-vue avant d’être déférée au parquet pour interruption volontaire de grossesse.