«Mbapatt électo- râle»: le Dg des élections contre-attaque la «tentative d’intrusion» de Barthélémy

0
63

SENtract – Dans un communiqué, le directeur général des Élections, M. Tanor Thiendella Fall, condamne et regrette ce qu’il appelle la tentative d’intrusion de l’actuel édile de la ville de Dakar, M. Barthélémy Dias, dans ses locaux.

 

Selon le général de police Thiendella Fall, ces incidents sont survenus après le dépôt des candidatures, étape déjà dépassée, suit la phase de contrôle et de régularisation des parrainages jusqu’au 76ème jour avant le scrutin, c’est-à-dire le mardi 17 mai 2022 comme en dispose l’article L179 du code électoral.

Puis, il souligne que pendant cette période, c’est-à-dire du 09 mai au 17 mai, la commission ne s’occupe que des parrainages, rapporte Le Témoin, ce qui a d’ailleurs été exposé aux deux mandataires, Déthié Fall et Lamine Thiam, respectivement mandataires de la coalition Yewwi Askan Wi et la coalition Wallu Sénégal qui s’étaient présentés ce mercredi 11 mai à 16 heures à la Commission de réception des dossiers de candidatures pour les législatives.

L’objet de leur visite, explique l’organisateur en chef des Elections, était de faire accepter par sa commission des lettres de démission de candidats en vue de leur remplacement sur les listes déjà déposées. M. Fall indique qu’un tel cas de figure n’est pas prévu par la loi électorale.

A noter que la liste départementale de « Yewwi Askan Wi » a été invalidée. Elle pourrait même être forclose nous souffle-t-on. Ce dont la tête de liste de « Yewwi » Barthelemy Dias, maire de Dakar, ne veut pas entendre parler.

D’ailleurs, cette terrible situation a poussé le turbulent Barth et ses partisans à assiéger les locaux de la direction générale des Elections pour faire du… forcing gagnant.

Photos : Tidiane Diallo (SENtract)