Le  maître des poursuites contre le maire, Ahmed Aïdara, a requis six mois de prison dont 1 mois ferme, c’est la sentence requise. En plus de cette peine, le procureur à demandé aussi  une amende de 50 mille FCFA. Le maire de Guédiawaye et 8 de ses coprévenus sont en train d’être jugés devant la barre du tribunal des flagrants délits de Pikine-Guédiawaye. Ils ont été arrêtés le 17 juin dernier lors de la manifestation de Yewwi Askan Wi. Les mis en cause sont poursuivis pour « participation à une manifestation non autorisée, provocation d’un attroupement et trouble à l’ordre public ». La défense a la parole pour sa plaidoirie.