Cedeao contre Mali: levée de sanctions actée

0
45
Le président malien Assimi Goïta et son Premier ministre Choguel Maïga (en boubou)

SENtract – Les chefs d’Etats et de gouvernements ont pris la décision de la levée des sanctions économiques et financières imposées au Mali depuis janvier dernier.

 

Tenu à Accra au Ghana ce dimanche 3 juillet,  le 61e sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernements de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) cède la clef de réouverture des frontières avec le Mali. Il enclenche également le dégel des avoirs de l’Etat malien par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Alors, la CEDEAO semble validé le nouveau calendrier proposé par la junte d’une période de transition allant jusqu’à mars 2024. En notant qu’en début de semaine, les autorités de la transition malienne avaient annoncé le calendrier des futures élections communales, régionales (juin 2023), législatives (octobre 2023) et surtout présidentielle (février 2024) marquant la fin de la période de transition, d’ici mars 2024.

Toutefois, révèle plusieurs médias, les sanctions financières individuelles visant des dirigeants maliens restent maintenues.

SENtract