Crise politique: la tension monte entre Yamoussoukro et Bamako

0
63
Des militaires ivoiriens s’entraînent à Toumodi, en Côte d’Ivoire, avant leur départ pour le Mali, en avril 2013. LUC GNAGO / REUTERS

SENtrtact – Une cinquantaine de militaires ivoiriens ont été interpellés ce lundi 11 juillet à leur arrivée au Mali, indique un communiqué du gouvernement de Transition.

 

Ils sont arrivés la veille à l’aéroport de Bamako par un vol spécial. Dans un communiqué, rapporte L’AS, le porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maiga, a indiqué qu’il « a été établi que les quarante-neuf militaires ivoiriens se trouvaient illégalement sur le territoire national du Mali en possession d’armes et de munitions de guerre, sans ordre de mission ni autorisation ».

Selon lui, « le dessein funeste des personnes interpellées était manifestement de briser la dynamique de la refondation et de la sécurisation du Mali, ainsi que du retour à l’ordre constitutionnel ».