JIFA 2022 à Cannes: Bamby Traoré, égérie, cannelle d’intelligence dans un écrin d’élégance

0
166

SENtract – La Journée Internationale de la Femme Africaine (JIFA), se fête ce 31 juillet 2022… à Cannes. Alors, c’est le prétexte pour l’association Panafrican Woman Glam Ship de se choisir une égérie pas comme les autres, prou charme, tout aisance… En fait, une cannelle d’intelligence dans un écrin d’élégance.

 

Son nom bruisse comme une caresse de bout de chou, Bamby Traoré. Et c’est au pays de Marianne qu’elle a vu le jour, bercée entre les rires du soleil brillant et braillant sur les rives en neige. Elle a su très tôt capter cette flamme de la vie, cette énergie solaire et éolienne qui la propulse, radieuse, au quatre coin du monde entre le Sénégal, l’Italie, l’Espagne, les États-Unis, la Corse…

Ces pérégrinations à la source des contrées lui ont permis de s’abreuver de savoir, de s’enrichir humainement mais socialement. Ne le dit-elle pas, elle-même : «Ces voyages m’ont permis de découvrir d’autres cultures et de rencontrer beaucoup de personnes avec qui j’ai beaucoup appris et entretiens toujours d’excellents rapports».

Le résultat ne peut être que ceci : «J’ai milité dans beaucoup de structures et j’ai créé en 2012, l’Association ADEFS (Aide au Développement de l’Enfant et de la Femme dans la Société), dont je suis la Présidente», a-t-elle révélé.

Au fil du temps, au gré du halètement du destin, elle a saisi une opportunité à Marseille. Dans cette ville, cette séduisante femme aux rondeurs couronnées bien sénégalaises, s’y est installée depuis.

Aujourd’hui, Bamby Traoré, est agent consulaire au Consulat Général du Sénégal à Marseille. Alors, elle avoue dénicher « un travail très passionnant que je fais avec beaucoup de détermination car il me permet d’aider nos compatriotes établis dans la juridiction de Marseille (Marseille, Nice, Toulon, Cannes et Montpellier) à obtenir des documents consulaires leur facilitant certaines démarches administratives en France ». C’est dit avec sincérité, les yeux pétillant d’intelligence, les lèvres charnues de générosité.

Egérie de la JIFA Cannes 2022 ? « Grande a été ma surprise, quand la présidente Aida DIOP m’a annoncé la nouvelle, alors que nous étions à la 75ème édition du festival de Cannes en mai dernier », a-t-elle indiqué. Pour cela, elle envoie un souffle de remerciement, à SPWGS et particulièrement à sa présidente Aïda Diop, « pour le choix porté sur ma modeste personne ».

Bamby Traoré avec Aïda Diop, lors du Festival de Cannes.

Mais, elle tient à rappeler qu’avec la Présidente de SPWGS, la complicité dans le travail et dans tout autre engagement social ne date pas d’aujourd’hui.  « Nous avons une amitié qui ne date pas d’hier. Ensemble nous avons mené beaucoup d’activités et de projets qui probablement l’ont motivée pour porter son choix sur ma personne », déclare Bamby Traoré.

Pour autant, elle sait que la présidente de SPWGS ne l’aurait pas choisie « si à ses yeux je ne remplissais pas les critères définis pour être égérie. Sûrement elle a vu en moi une femme battante avec des valeurs et des vertus qui m’ont permis d’en être là aujourd’hui », fait-elle noter.

Ainsi, elle saisit cette occasion « pour la remercier du fond du cœur et lui renouveler mon amitié et mon entier dévouement. Cette opportunité qui m’est offerte sera saisie pour qu’ensemble nous réfléchissions sur des actions à mener ou des plaidoyers à faire pour que les femmes en générale et les femmes africaines en particulier occupent les places qui sont les leurs dans le continent », conclut-elle en ouvrant son cœur, en déployant son énergie – pour «Briser le plafond de verre et libérer son potentiel», le thème choisi pour la célébration de l’édition 2022 – à travers la plateforme digitale «AfriCannes Spéciale JIFA».

SENtract

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici