Télécoms : Wave réduit ses effectifs au Mali et en Ouganda

0
43
Le siège de Wave à Dakar. WAVE

SENtract – Wave serait-il en difficulté après des débuts en fanfare en acculant de grands opérateurs comme Western Union et Orange Money ?

 

En tout cas à Wave Mali et Wave Ouganda, les travailleurs ont été surpris d’apprendre qu’ils vont connaître les affres du chômage, rapporte Le Témoin. « Afin de garantir un fonctionnement optimal de notre entreprise et pour rester agile dans un contexte économique mondial tendu, nous avons dû prendre la décision particulièrement difficile de réduire nos effectifs au Mali. A nos collègues, et à leurs familles, affectés par cette décision, nous exprimons toute notre gratitude pour leur précieuse contribution, leur travail acharné et leur dévouement. Wave a développé de généreuses mesures d’accompagnement pour eux », indique Mme Assistan Monekata, Directrice Pays Wave Sa.

Elle explique : « Dans l’objectif d’accroître l’efficacité de nos services, cette décision va nous permettre de renforcer notre présence en Côte d’Ivoire et au Sénégal, où nous sommes les leaders du marché du mobile money. Nous restons également déterminés à poursuivre le développement de nos activités sur nos nouveaux marchés. Wave compte à ce jour plus de dix millions d’utilisateurs actifs mensuels au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en Ouganda, au Mali et au Burkina Faso ».

« Nous restons profondément engagés à apporter des solutions de mobile money abordables et pleinement inclusives sur le continent africain », conclut la responsable de la start-up américaine.