Emigration clandestine: 143 candidats interpellés à Nianing et Fimela

0
90

Les éléments des brigades de gendarmerie de Fimela et Nianing ont brisé le rêve de plus d’une centaine de candidats à l’émigration clandestine.

 

Dans la nuit du samedi au dimanche, les pandores ont interpellé 143 émigrants clandestins dont 57 étrangers, à bord de 04 véhicules de transport en commun. Dans un communiqué, fait noter L’AS, la gendarmerie indique que cette action s’inscrit dans le cadre de l’exécution des instructions du Haut commandement de la Gendarmerie nationale relatives au renforcement de la lutte contre l’émigration clandestine.

A ce propos, le dispositif de veille et de surveillance des côtes mis en place, a permis aux éléments de la brigade de proximité de Nianing de procéder vers 02 heures du matin, à l’interpellation de 02 véhicules de transport en commun avec à bord 68 individus de diverses nationalités.

Parallèlement, ajoute la même source, la brigade de Gendarmerie territoriale de Fimela procédait, la même nuit, à l’immobilisation de 02 autres cars de transport en commun, à hauteur du village de Mbissel (commune de Fimela), à bord desquels se trouvaient 75 candidats clandestins dont 37 étrangers.

Tous les 04 véhicules avaient pris départ à Diamniadio pour rallier le lieu de l’embarquement. Les gendarmes ont mis la main sur un des convoyeurs. Ce dernier était chargé de la coordination et de l’embarcation des migrants sur la côte, à destination de l’Europe, contre 300 000 francs CFA pour chaque personne. Une enquête est ouverte.