Sierra Leone: des émeutes contre la vie chère virent au drame

0
81

SENtract – Des manifestations contre la vie chère en Sierra Leone ont tourné à l’émeute mercredi soir.

 

Au moins deux personnes ont été tuées dans la capitale Freetown : deux policiers lynchés par la population. Un couvre-feu a été instauré, fait noter Le Témoin. Des routes coupées, des barrages dressés et des pneus brûlés.

À Freetown, les manifestations se sont rapidement transformées en affrontement entre jeunes et la police. Deux policiers ont été lynchés, des postes de police ont été détruits, des bâtiments publics saccagés et des bus incendiés.

À l’origine de cette explosion de colère, un appel à un rassemblement pacifique initié par un groupe de femmes commerçantes pour protester contre la vie chère. Le rassemblement a été interdit par la police.

Parallèlement, des appels à manifester ont été lancés sur les réseaux sociaux pour demander la démission du président Julius Maada Bio.