Frapp «fort» contre Macky: «Gor Ca Wax ja! 2024 c’est fini!»

0
74

SENtract – Le Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine (Frapp) a lancé ce lundi le démarrage de sa campagne contre le 3e mandat du président Macky Sall. Dénommée «Macky Dégage! Gor Ca Wax Ja! 2024 c’est fini !», la campagne comporte plusieurs points et sera élargie sur tout le territoire nationale, en jonction de toutes les forces vives du Sénégal.

 

Tenant la déclaration au nom du Secrétariat nationale exécutif du Frapp, Alioune Ibn Abatalib Sow, annonce: « Considérant que la position du Sénégal est claire sur l’impossibilité pour le Président Macky Sall d’avoir un troisième mandat de suite, et par conséquent, l’impossibilité pour lui d’être candidat à l’élection présidentielle de 2024. Considérant que tous les actes que le Président Macky Sall pose montrent qu’il veut imposer au peuple sénégalais sa troisième candidature illégale et illégitime. Considérant la nomination récente d’un Premier ministre qui faisait l’apologie du non limitation des mandats au profil du Président Macky Sall, et l’interdiction le même jour, par le Préfet de Dakar d’un concert pour la limitation des mandats. Considérant que cette problématique du troisième mandat avait causé plus d’une dizaine de mort en 2011, au Sénégal et provoquer des troubles électoraux mortifères dans plusieurs pays africains. Le Frapp, en toute responsabilité, démarre aujourd’hui la Campagne contre le troisième mandat du Président Macky Sall dénommée « Macky Dégage ! Gor Ca Wax ! 2024 c’est fini ! ». Et lance un appel à la jonction de toutes les forces vives du Sénégal pour faire barrage au projet anticonstitutionnel du Président Macky Sall » déclare le Chargé du Recrutement et Déploiement du Frapp.

Sur la même file, M. Sow renseigne sur le contenu de cette campagne: « Macky Dégage ! Gor Ca Wax ! 2024 c’est fini ! » a comme contenu : défendre la constitution et empêcher la troisième candidature illégale et illégitime de Macky Sall, la jonction avec le peuple en lutte contre les agressions dont il est victime (vie chère, spoliation foncière, atteinte des droits des travailleurs), la libération des prisonniers politique comme Ousmane Diagne, Abdou Karim Gueye, Pr Cheikh Oumar Diagne, Papito Kara et les membres de la Force spéciale dont Amy Dia, pour un programme de libération nationale démocratique populaire et panafricain ».

Pour ce qui en est de leur stratégie, il informe: « Nous allons installer dans toutes les localités du Sénégal des Comités de défense de la constitution « Macky Dégage ! Gor Ca Wax ! 2024 c’est fini ! », mener partout des activités de sensibilisation pour la défense de la constitution et contre le troisième mandat illégal et illégitime du Président Macky Sall et faire face le jour où il osera annoncer qu’il va piétiner la constitution sénégalaise » a décidé le Secrétariat nationale exécutif du Frapp (Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine).

El Hadj KEBE 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici