Après son assassinat, le 19 novembre 2016, Fatoumata Mactar Ndiaye « immortalisée »

0
91

Sentract – Pikine se souvient toujours de Fatoumata Mactar Ndiaye, 5e vice-présidente du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE), tuée le 19 novembre 2016 dans des conditions atroces.

Malgré l’interpellation de son chauffeur, le meurtrier, ses proches continuent de s’interroger sur les circonstances exactes du meurtre et les commanditaires, fait noter L’AS. Pour immortaliser Fatoumata Mactar Ndiaye, un centre de coaching et d’incubation a été baptisé à son nom par l’une de ses militantes, Aïssata Dièye Diaby non moins conseillère du président de la République chargée des questions des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici