BISSAU-Présidentielle : duel télevisé hier; exercice encore inconnu au Sénégal

0
199

Debout, face à des pupitres, les finalistes déroulent leur projet pendant plus de deux heures, séparés par deux journalistes. Un face à face suivi de questions du public diffusé en direct à la télévision nationale.

Les candidats se coupent la parole. Réforme des institutions, lutte contre la corruption, développement des infrastructures…Pour Domingos Simoes Pereira, l’air sérieux, être élu ce dimanche permettra au pays de retrouver la stabilité. Umaro Sissoco Embalo lui, accuse, le PAIGC, le parti historique, a selon lui échoué ces 45 dernières années

Pendant ce temps-là dans la capitale, la musique résonne dans les QG de quartier, recouverts d’affiches à l’effigie des candidats. Chaque camp affiche sa confiance. Domingos Simoes Pereira est arrivé au premier tour avec une large longueur d’avance.

Mais Umaro Sissoco Embalo a reçu le soutien des candidats arrivés en 3e, 4e et 5e position le 24 novembre, Nuno Nabiam,le président sortant José Mario Vaz, et l’ancien Premier ministre Carlos Gomez Junior. Il est également soutenu en sous main par Macky Sall. Reste à savoir si les électeurs suivront les consignes de vote ce dimanche.

Tract@2019