Casamance : 1416 femmes violées par des rebelles entre 1992 et 2010

0
80
Dans sa la livraison de ce mercredi, le journal L’AS, chiffre – avec comme source l’association « Touche pas à ma sœur » – à 1416 le nombre de femmes violées par des rebelles entre 1992 et 2010.Les victimes de cette vielle rébellion, ont subi ces abus sexuels entre la Casamance, la Gambie et la Guinée-Bissau.

Sentract