Corona-Tabaski : en Mauritanie, interdiction de la prière collective et couvre-feu en vigueur

0
161
Dans l'entrée de la Mosquée Saudique de Nouakchott, un vendredi de prière.• Crédits : John Wessels - AFP

SENtract – AFP – Le gouvernement mauritanien a interdit la grande prière collective de la fête musulmane de l’Aïd, prévue mercredi en Mauritanie, et renforcé le couvre-feu nocturne pour endiguer la progression de l’épidémie de coronavirus.

La commission gouvernementale chargée du suivi de la pandémie a ainsi décidé d’avancer de deux heures le début du couvre-feu, en vigueur désormais de 22 h à 6 h, selon un communiqué officiel parvenu lundi à l’AFP.

Le port du masque devient obligatoire et les rassemblements interdits, selon les nouvelles mesures.

La Mauritanie, pays ouest-africain de 4,5 millions d’habitants en grande partie désertique, fait face depuis une semaine à une augmentation du nombre de contaminations. Le pays a déclaré plus de 22 000 cas confirmés et 508 décès depuis le début de la pandémie.

La commission gouvernementale a également décidé, à la suite d’un avis du comité des oulémas,  que « la prière de l’Aïd soit limitée à des prières à domicile », alors qu’elle se déroule en principe en présence de nombreux fidèles dans un vaste espace public, indique le communiqué.

L’Aïd al-Adha, la plus grande fête du calendrier musulman, est prévu mercredi en Mauritanie, une République islamique.

Par ailleurs, une campagne de sensibilisation, pour le respect des mesures dans la lutte contre le coronavirus, a été lancée lundi par le gouvernement, a constaté un journaliste de l’AFP.

SENtract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici