[Crédit téléphonique] Coura Carine Sène Tine, DG de Wave : « Les propositions de partenariat d’Orange étaient non acceptables! »

0
633
Coura Carine Tine Sene, Directrice générale de Wave va en guerre contre Orange et le Groupe Sonatel. Pour un buzz facile ?

SENTRACT – L’opérateur de paiement mobile Wave a annoncé samedi 5 juin avoir saisi le régulateur (l’ARTP) pour arbitrer sur la vente de crédit téléphonique Orange via leur plateforme qui est désormais devenue impossible. Une annonce qui tombe quelques jours après la chute drastique de 80% des prix de Orange Money, dans le pays où la guerre commerciale est rude entre ces deux services de monnaie électronique, constate la radio Rfi, écoutée par Sentract. Les tarifs de transfert d’argent Orange Money ont largement été revus à la baisse. Pour un retrait de 5000 francs, les frais sont maintenant de 25 francs contre 350 auparavant.

Un moyen de s’aligner sur les tarifs bas de son concurrent Wave, qui a en a profité pour réaffirmer son positionnement avant d’annoncer qu’il a saisi l’autorité de régulation pour arbitrer sur l’impossibilité actuelle de vendre du crédit téléphonique Orange via leur plateforme… Une saisie qui date du mois de mars, précise Coura Tine, directrice générale de Wave au Sénégal.

« Nous vendons le crédit téléphonique des deux autres opérateurs. Les propositions de partenariat étaient non acceptables de la part d’Orange, nous avons donc choisi la voie du régulateur », confie Coura Tine qui attend des garanties d’un « partenariat sain avec Orange ».

D’après la Sonatel, filiale d’Orange au Sénégal, la balle est désormais dans le camp de Wave depuis qu’une offre a été faite le mois dernier. « Wave estime que nous devons lui offrir une rémunération supérieure à ce que nous lui avons proposé pour couvrir les gratuités qu’ils offrent », a répondu l’opérateur par communiqué.

SENTRACT