Daktower, deux tours de 32 étages sur le site controversé de l’ancien stade de la corniche de Rebeuss

0
145

SENtract – Le président Sall, a procédé, vendredi, à Dakar, à la pose de la première pierre de deux tours multifonctions de trente-deux niveaux dénommés « Daktower » sur le site de l’ancien ministère des Transports et des Infrastructures.

« C’est un projet structurant que je soutiens, un projet qui donnera un visage nouveau à Dakar parce qu’en termes d’espace, ça va être la tour la plus importante en attendant d’autres tours de dimensions similaires », a-t-il dit, lors de la cérémonie marquant le lancement des travaux de ce projet.

« Les travaux de ce projet vont générer 2000 emplois pendant la phase de construction et c’est un investissement de 111 milliards 167 millions 840 mille francs CFA », a indiqué le chef de l’Etat, estimant que « c’est donc important comme investissement direct étranger ».

« A côté, nous aurons bientôt le mémorial de Gorée qui va être un mémorial érigé par l’Etat en mémoire à la traite négrière mais surtout pour que le devoir de mémoire ne soit pas oublié et tout cela va participer à donner un visage nouveau à Dakar pour laquelle nous avons une très grande ambition », a poursuivi Macky Sall.

Il a rappelé que « le projet emblématique Daktower a été initié en réalité, il y a plusieurs années’’. ’’A mon accession à la magistrature suprême, j’avais déjà trouvé le projet qui était inscrit pour être réalisé sur l’emplacement du stade Assane Diouf », a t-il rappelé.

« Nous avons connu beaucoup de difficultés et des péripéties mais finalement vous avez accepté les solutions qui vous ont été présentées », a-t-il ajouté.

« Ces solutions ont permis de reprendre 1, 5 ha sur le terrain qui constituait le stade et sur cette emprise, l’Etat a repris 1,5 en donnant la moitié pour l’extension de la mosquée omarienne et un hectare à la commune de Dakar-Plateau pour servir de terrain de football avec des commodités pour sa jeunesse », a-t-il expliqué.

Il signale que « l’Etat a dû rembourser 1,5 ha repris au promoteur pour donner ce site où nous sommes, qui est un site de l’Etat pour permettre à cet important projet de Daktower de pouvoir enfin démarrer ».

Le président du Conseil d’administration d’ACCI, Xian Qiang Dai, a, de son côté souligné que « Daktower sera le plus haut bâtiment du Sénégal, atteignant 122 mètres de haut avec une surface de construction totale de 18000 mètres carrés ».

« Le Daktower sera le plus grand complexe du Sénégal composé de commerces, d’hôtel et de logement », a-t-il ajouté.

Selon lui, le Daktower utilisera des technologies de conception et de construction avancées, des matériaux de construction de pointe pour la protection de l’environnement, ce qui en fera un bâtiment très agréable à vivre

Il précisé que « ce sont des investisseurs canadiens, américains et chinois qui ont contribué à l’investissement du projet, faisant de ACCI une société composée d’actionnaires du Canada, des Etats-Unis et de la Chine’’.

« Je suis convaincu que ses partenaires amèneront davantage d’investisseurs au Sénégal et le succès de notre projet Daktower sera également un modèle pour montrer l’attractivité du Sénégal aux autres investisseurs du monde entier », a-t-il dit.

Sentract rappelle que le projet qui était chinois à l’origine s’appelait Kawsara et soulevait la vivre réprobation des populations riveraines de Rebeuss. En août 2019, le collectif pour le stade Assane Diouf avait alerté contre le retour en catimini des Chinois.

Sentract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici