Les piques de l’As de ce lundi

0
84

Kouraichi Thiam clarifie
Le parti de Khouraichi Thiam, ‘’Les Forces nouvelles’’, est dans une dynamique de large coalition aux prochaines élections locales. Le bureau politique qui s’est réuni samedi recommande la poursuite des rencontres avec toutes les forces vives de la nation. Le bureau politique des ‘’Forces nouvelles’’ va choisir en novembre le parti ou la coalition avec lequel ou laquelle il ira aux Locales. Le bureau politique renseigne par ailleurs que le leader du parti a été reçu pour Bougane Guèye Dany, président du mouvement Gueum Sa bopp, qui souhaite une alliance aux élections locales. Sa requête sera examinée en novembre par le bureau politique. A noter que Khouraichi Thiam a eu à rencontrer d’autres leaders politiques pour constituer une coalition.

Jeux de hasard
Ils avaient l’habitude de s’activer dans les jeux de hasard sur la voie publique avec des mises d’argent. Eux, ce sont M. N. habitant la Patte d’Oie, S.D. ouvrier et A. S., tous domiciliés à Grand Yoff. Mais ils ont été surpris par une patrouille des hommes du Commissaire Abdou Sarr de Grand Yoff au quartier Arafat. Les limiers ont saisi les deux jeux de cartes, 07 mille francs provenant du business malsain et deux cornets de chanvre indien. Conduits au poste de Police, les quidams disent ignorer l’interdiction du jeu de hasard. Au terme de leur garde à vue, ils ont été déférés au parquet pour jeux de hasard sur la voie publique et usage collectif de chanvre indien.

Il fume du chanvre indien pour soigner son asthme
Drôle de manière pour le Nigérian Ch. Ibé, âgé de 35 ans, de soigner son asthme. Le susnommé, pourtant déféré une fois pour détention et trafic de chanvre indien, dit prendre de la drogue pour soigner son asthme. Commerçant de son état, il était venu à Grand-Yoff pour se ravitailler en chanvre indien, mais il a eu la malchance de croiser une patrouille de la police de la localité. Les limiers ont découvert par devers lui un cornet de chanvre indien. L’aveu étant la reine des preuves, il est conduit au poste de Police avant d’être déféré au parquet pour détention de chanvre indien aux fins d’usage.

Suspension de la grève des concessionnaires du nettoiement
Les concessionnaires du nettoiement qui avaient menacé d’aller en grève aujourd’hui sont revenus à de meilleurs sentiments. Le coordonnateur de l’UCG, Mass Thiam, a su anticiper avant que le ramassage des ordures ne soit perturbé durant la fête de Tabaski. Selon Ndongo Fall, un terrain d’entente a été trouvé avec le coordonnateur de l’UCG qui a promis d’éponger l’ardoise. Pour rappel, les concessionnaires du nettoiement courent derrière six mois d’arriérés de salaires, d’un coût de plus de 05 milliards.

La radio Oxy Jeunes en deuil
Le monde de la presse est en deuil. Le technicien de la radio communautaire Oxy Jeunes de Pikine, Diaz Diallo, est décédé samedi dernier des suites d’une courte maladie. Un décès qui a surpris tous ses collègues et amis. Le défunt est décrit comme un homme affable, disponible et serviable. Les professionnels des médias, les populations de la banlieue et les acteurs au développement ont accompagné hier Diaz à sa dernière demeure. La rédaction de «L’As» présente ses sincères condoléances à la famille éplorée.

Décès de l’apériste Samba Ndongo de Djidah Thiaroye Kaw
Le parti du Président Macky Sall est également en deuil. L’un des leaders de l’Alliance pour la République (Apr) dans la Commune de Djidah Thiaroye Kaw, Samba Ndongo, est décédé des suites d’une maladie. Une grande perte pour le parti présidentielle au regard de l’engagement de ce responsable qui était investi comme suppléant lors des dernières élections législatives, et qui avait réussi à s’imposer dans cette commune, surtout aux quartiers de Léona, Mésséré et Bagdad.

269 personnes dont 69 femmes interpellées
La gendarmerie continue de nettoyer les zones criminogènes de Dakar. Sous le commandement du colonel Abdou Mbengue, les éléments de la légion de gendarmerie Ouest ont effectué une descente à Ouest Foire et aux alentours de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, samedi de 06 heures à 09 heures du matin. Cette opération de sécurisation s’inscrit dans le cadre de l’intensification de la lutte contre la criminalité et la délinquance qui sévit aux abords du mur de l’aéroport, allant du cimetière Saint Lazare à Ouest-foire, vers le rondpoint Philippe Maguilène Senghor. Pour le succès de l’opération, le colonel Mbengue n’a pas lésiné sur les moyens humains et matériels. Ce sont 380 gendarmes des unités territoriales et mobiles qui étaient engagés dans cette opération d’assainissement dont l’objectif était de mettre un terme à l’occupation irrégulière du domaine aéroportuaire, au trafic de chanvre indien ainsi qu’aux agressions dans le secteur. Le colonel Mbengue a recouru également aux services des unités spécialisées de la gendarmerie comme la Légion de gendarmerie d’intervention (Lgi), le Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (Gign) et duGroupe cynophile de la gendarmerie (Cynogroupe).

269 personnes dont 69 femmes interpellées (bis)
Restons sur l’opération de la gendarmerie pour dire que le bilan fait état de l’interpellation de 269 personnes de diverses nationalités dont 69 femmes. Parmi ce groupe, 10 individus ont été arrêtées pour détention et usage de chanvre indien ; 04 pour détention d’armes blanches et 01 pour outrage et rébellion à un agent de la force publique dans l’exercice de ses fonctions. Du matériel a été saisi également par les pandores, notamment du matériel pour effraction et des armes blanches servant pour les agressions, 13 cornets de chanvre indien, 06 téléphones, un faux billet de 10 000 F Cfa ainsi qu’un poste radio Uhf talkie-walkie de marque Baofeng ont été saisis. Les gendarmes ont collecté 459 000 francs Cfa au titre des amendes forfaitaires. Le colonel Mbengue promet de poursuivre les opérations sur l’ensemble de la circonscription de la gendarmerie nationale, afin de veiller au bon ordre et contribuer à ramener durablement un climat de sécurité auprès des populations.

Saisie de billets noirs d’une valeur de 184 millions Cfa
Dans sa mission de protection de l’économie, la Douane lutte contre le faux monnayage, une activité très prisée de nos jours par les délinquants. C’est dans ce cadre que les agents des Douanes du poste frontalier de Mpack (Ziguinchor) ont mis la main vendredi sur des billets noirs en coupures euro d’une valeur de 184 millions de francs CFA. Les gabelous ont arrêté le propriétaire des billets, de nationalité bissau-guinéenne. Il voyageait à bord d’un véhicule de transport de marchandises vide. Lors du contrôle du véhicule, les douaniers ont repéré dans le porte-bagage une boite au conditionnement suspect. C’est ainsi qu’ils ont sommé le Bissau-guinéen de leur remettre la clé de la boite. Les douaniers ont découvert des paquets de billets noirs en coupures euros. Le mise en cause a aussitôt avoué en être le détenteur tout en précisant être commis par un de ses compatriotes pour se rendre dans un pays limitrophe aux fins de faire laver les billets noirs. Il s’agissait de 520 billets noirs de 500 euros ; 400 billets noirs de 50 euros ; 25 billets noirs de 20 euros et 13 billets noirs de 05 euros. La douane a ouvert une enquête.

La Douane saisit 637 kg de drogue en 72 heures
Restons avec la douane qui se distingue de plus de plus dans la croisade contre le trafic de drogue. Les Unités de la région douanière du Centre ont saisi près de 640 kg de chanvre indien entre le dimanche 11 et le mardi 13 juillet 2021. Les agents de la brigade des Douanes de Toubacouta ont traqué dimanche une pirogue suspecte dont les deux conducteurs ont fini par baisser pavillon, à hauteur de la Bouée 3. Les douanes ont découvert dans la pirogue 8 colis de chanvre indien pour un poids total de 227 kg. Ils ont procédé à l’arrestation des occupants. Cette prise, selon la Douane, porte à près de 1 500 kg la quantité de chanvre indien saisie par les unités des Douanes de Fatick entre avril et début juillet 2021. Une dizaine de personnes ont été arrêtées dans le cadre de ces opérations. Au même moment, leurs collègues de la brigade mobile des Douanes de Nioro saisissaient 200 kg de chanvre indien à Mansarinko dans la commune de Karang. La drogue était conditionnée dans 4 colis de 50 kg chacun. Traqués par les douaniers, les trafiquants qui étaient à pied ont abandonné la marchandise pour s’engouffrer en Gambie.

Saisie de 210 kg de drogue de la variété «Fogny»
Ne quittons pas les gabelous sans signaler le travail abattu par les agents de la Brigade mobile des Douanes de Guinguinéo. Ces derniers ont intercepté mardi dernier, vers 6h du matin sur la berge du bras du Saloum, à hauteur de Keur Mbouki, un véhicule de marque Peugeot de type 406 transportant du chanvre indien. Les trafiquants ont tenté de fuir mais le véhicule a fini sa course sur la berge du bras de mer. La quantité totale de chanvre indien dissimulé dans le véhicule est de 210 kg de la variété «Fogny».

Le port du masque devient obligatoire
La flambée de cas de covid-19 oblige le gouvernement à réactiver certaines mesures prises lors de l’état d’urgence. Le ministre de l’Intérieur rappelle dans un communiqué l’arrêté qu’il avait pris le 29 avril 2021, prescrivant le port obligatoire du masque dans les lieux publics et privés. Antoine Diome indique que la mesure reste toujours en vigueur. Il invite les populations au respect de l’arrêté pour briser la chaîne de contaminations de la covid-19.

Macky Sall gracie 450 détenus
Le Président Macky Sall n’a pas dérogé à la règle. Le chef de l’Etat a gracié 450 détenus à l’occasion de la fête de la Tabaski. Selon le ministère de la Justice, ces détenus ont été définitivement condamnés pour des infractions diverses .Ils sont incarcérés dans les différents établissements pénitentiaires du Sénégal. Toutefois, le Garde des Sceaux précise que les condamnés ayant bénéficié de cette mesure de clémence sont des délinquants primaires, des détenus présentant des gages de resocialisation ou âgés de plus de 65 ans, des individus gravement malades et des mineurs.

Mort par accident d’un gendarme à Ndioum
Un gendarme a perdu la vie dans un accident à Ndioum. A bord de leur véhicule avec trois autres personnes, Bocar Dione est décédé sur le coup hier dans le Diéry, sur la route de Namarel. Selon des sources de Lasnews, ils étaient à la poursuite de trafiquants. C’est en pleine course que le véhicule du gendarme a percuté un arbre. Le bilan est d’un mort et trois blessés. Le pandore, très connu dans la zone, a laissé une fillette et une épouse orphelines.

Un bus se renverse entre Rosso-Béthio et Richard-Toll
Les veilles de fête de Tabaski riment avec accidents de la circulation. Les transporteurs qui veulent se remplir les poches avant la fête ne se donnent pas un temps de repos. D’où les nombreux accidents de la circulation. Un accident spectaculaire a eu lieu samedi dans la soirée, entre Rosso-Béthio et Richard-Toll. Un bus en partance pour le Fouta s’est renversé au bas de la route, les roues en l’air. Pour le moment, on ignore le bilan de l’accident.

Sentract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici