Lutte en « face to face » : agressions des riverains de la Rue 10 et du Thiossane

0
80

Sentract – Les habitants de la Rue 10 et Thiossance sont très en colère contre les organisateurs du face-à-face entre les lutteurs Tapha Tine-Boy Niang organisé par le promoteur Pape Thialis dimanche nuit.

 

Le face-à-face n’a pas pu avoir lieu. Tapha Tine a quitté les lieux en arguant le défaut de forces de l’ordre pour encadrer la cérémonie. Le désordre qui a suivi a été vivement ressenti, selon cette relation du journal Le Témoin, par les riverains de la Rue 10 et de la fameuse boite de nuit Thiossane du chanteur Youssou Ndour.

En effet, une violence inouïe a été vécue par les populations de cette zone qui ont été littéralement agressées par des supporters des deux lutteurs. « Nous, habitants de la Rue 10 et des environs de Thiossane, nous avons vécu une nuit d’horreur ce dimanche. Nos voitures ont été caillassées, des scooters volés. Le réveil a été difficile ce lundi matin pour les riverains qui ont fortement déploré cette ruée de violences du fait de supporters qui se sont transformés en agresseurs et la plupart de ces derniers n’habitent pas le quartier » indique Akou Cissé un habitant du coin.

Ce dernier a demandé à ce que Youssou Ndour, propriétaire de la TFM qui relayait l’événement, prenne les dispositions sécuritaires idoines en de pareilles situations.

Sentract