PABI GUEYE, COACH AS DOUANES : « Ce qui a été déterminant »

0
54

(Tract)- Mamadou Gueye « Pabi » s’est exprimé sur la belle victoire de l’As Douanes 94 à 76, devant GS Préoliers, ce lundi, à Kigali, lors de son premier match à la Basket-ball Africa League.

« Nous nous attendions à cette intensité parce que nous avons joué déjà deux matchs amicaux. J’ai dit que si nous voulons vraiment mettre de l’intensité dans notre jeu, on est capable de le faire ».

Cette intensité je l’ai vue pendant pratiquement 35 minutes durant ce match-là. C’est tellement spécial parce qu’avant personne peut-être ne pensait que nous serions capables de le faire. Personnellement si vous demandez à quelqu’un ou n’importe qui, ce sera le cas, mais nous avons fait tout ce que nous pouvions, de bons comme de mauvais moments. Mais c’est vraiment quelque chose de spécial. Je pense que mon équipe a fait quelque chose d’extraordinaire. Nous connaissons notre histoire comment nous avons joué avec un effectif aussi court. Mais, vous avez vu aujourd’hui ce que nous sommes vraiment capables de faire durant 40 minutes. Donner le maximum et là je suis vraiment heureux. »

Bien défendre pour bien attaquer

« Il faut bien défendre pour bien attaquer. On a fait des stops importants à un moment du jeu, on a aussi perdu des tirs importants. Le basket est un tout, des efforts que tu dois faire des deux côtés du terrain.

Je sais qu’ils (Mamadou Lamine Diop, Mamadou Faye ou encore Bamba Diallo) sont des capacités extraordinaires sur le plan physique et de l’adresse. Et à partir de là, il faut juste qu’ils croient en eux pour pourvoir jouer au plus haut niveau. Mais, il faut avoir les pieds sur terre tout en sachant que nous allons encore rencontrer d’autres très grandes équipes. Il faut une bonne récupération pour pouvoir entamer la suite de la compétition. »

La blessure de Birahim Gaye

« C’était difficile mais surtout pour lui. J’ai une très grande pensée pour lui mais je ne gère pas un joueur mais un collectif. Le basket est un jeu très individuel mais collectif et après sa sortie j’ai encore parlé aux joueurs pour leur expliquer que donnez-vous encore, donc concentrez-vous sur ce que vous avez à faire pour pouvoir vraiment dominer cette équipe algérienne qui nous a causé énormément de problèmes ». iGfm

Tract