Sénégal : l’État prévoit de construire 34 centres d’état-civil

0
128

Sentract – L’Etat a prévu de construire, d’ici 2023, 34 centres d’état-civil modernes, équipés et informatisés, a annoncé, jeudi à Kaolack, le ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, Oumar Guèye.

 

Ces centres d’état-civil seront construits dans le cadre du programme d’appui au renforcement du système d’information de l’état-civil et de la consolidation d’un fichier national d’identité biométrique au Sénégal, a-t-il déclaré à l’APS, à l’occasion de la troisième réunion du comité national de pilotage dudit programme, en présence de l’ambassadrice de l’Union européenne au Sénégal, Irène Mingasson, des élus locaux et du gouverneur de Kaolack, Alioune Badara Mbengue.

Il est prévu également, d’ici 2023, fait noter L’AS, la rénovation de 80 centres pour une préparation de la digitalisation du système, l’aménagement et la rénovation complète de 188 salles d’archivage, sans compter les salles d’archivage à construire pour les greffes des tribunaux de grande instance.

Oumar Guèye a expliqué que cette réunion essentiellement consacrée au bilan technique et financier de la première année et à la validation du plan de travail annuel budgétisé de la deuxième année a été décentralisée à Kaolack, en raison du caractère participatif et inclusif dudit programme.

Selon lui, depuis le lancement de ce programme, 596 centres d’état-civil et les greffes des 15 tribunaux de grande instance du pays ont été visités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici