(Sentract)-    Lors du meeting d’investiture de Barthélémy Dias, à Grand Yoff, candidat de la grande coalition de YAW Ousmane Sonko, le leader du parti Pastef, a donné son avis sur le pacte de non-violence, initié par le cadre unitaire de l’Islam au Sénégal.

« Répondez coup par coup », c’est le mot d’ordre donné par Ousmane Sonko lors de ce meeting d’investiture des candidats du département de Dakar. Il déclare qu’il ne  répondra  pas  à l’appel du Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal. «Certains ont pris l’initiative, en prélude des élections locales, de faire signer aux candidats une charte pour la non-violence. En ce qui me concerne, moi Ousmane Sonko, je ne signerai aucune charte de non-violence», dixit le leader du Pastef.

Il déclare que la violence dans l’arène politique ne vient que du pouvoir. «Je magnifie leur démarche. Mais si chacun fait ce qu’il doit faire et se limite là où doit se limiter, il n’y aura pas de violence. Cela ressemble un peu à de l’hypocrisie. Car toute la violence vient d’un seul côté.  On ne voit jamais l’opposition attaquer. C’est toujours les mêmes qui attaquent et se cachent derrière les forces de l’ordre et de sécurité. Il ne faut pas se laisser faire car il y a une certaine tolérance qui, à la longue, devient de l’hypocrisie», estime-t-il

Sentract                                                  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici