(Sentract)-     Le Grand Théâtre national Doudou-Ndiaye-Coumba-Rose annonce vouloir rendre hommage à Katoucha Niane (1960-2008) et à Alla Ilchun (1926-1989), deux créateurs de mode de renommée internationale, mercredi à 17 heures, à Dakar.

Les organisateurs de la cérémonie d’hommage estiment que Niane, une Sénégalaise d’origine guinéenne, et Ilchun, une Française originaire de la Russie et du Kazakhstan, ont des « parcours similaires »’.

« Alla Ilchun (…) est la muse kazakhe de Christian Dior, Katoucha Niane est la muse noire de Yves Saint Laurent (YSL). Elles sont originaires de continents différents, mais elles ont des parcours similaires », a souligné Racine Sall, chef de la division chargée du développement culturel au Grand Théâtre national Doudou-Ndiaye-Coumba-Rose.

« Ce sont deux égéries, deux vies, deux époques, deux pays, deux histoires différentes, mais pleines de similitudes avec deux grands couturiers français », Christian Dior et YSL, ajoute M. Sall dans un entretien avec l’APS.

« C’est un grand gain artistique de célébrer ces deux icônes, à travers la mode, et l’événement permettra au Grand Théâtre d’explorer cette expression qu’est la mode », a-t-il souligné.

Un documentaire consacré à Alla Ilchun, mannequin qui a travaillé pendant vingt ans chez Christian Dior, sera projeté lors de la cérémonie. Il est intitulé ‘’Alla, une perle d’Orient chez Dior’’ et est produit par l’Association des Kazakhes en France.

Ilchun était célèbre pour son tour de taille de 49 centimètres et ses flèches d’eye-liner, selon une biographie qui lui est consacrée, un document consulté par l’APS.

Selon la Russo-Sénégalaise Slou Dieguene, qui fait partie des organisateurs de la cérémonie, l’écrivain français Berlin Irishev va dédicacer, à cette occasion, son livre « L’énigme d’Alla : Muse de Dior’’ (192 pages), publié cette année (éditions Disset).

Un documentaire consacré à la vie de Katoucha Niane sera projeté. Une exposition de photos des deux mannequins figure dans le programme de l’événement. La pianiste japonaise Izumi Hirotani va jouer quelques morceaux, à cette occasion.

La styliste sénégalaise Oumou Sy, elle, va présenter un défilé de haute couture. « Je vais présenter deux séries (…) qui seront portées par six mannequins », a-t-elle dit à l’APS. « Katoucha fut ma nièce (…) On a eu de bons rapports (…) Cet hommage est un signe de reconnaissance de son travail dans le monde », ajoute Oumou Sy.

Sentract                                                  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici