UNE PHRASE MALADROITE DE LA PDTE « MISS SENEGAL » : Amina perd ses plumes avec le retrait des sponsors

0
114

Sentract –  Le comité « Miss Sénégal » est éclaboussé par une affaire de présumée viol suivi d’une grossesse de Miss Sénégal 2020, avec un « bébé » de 5 mois, dont le père n’est pas connu. Ce tollé n’est pas sans conséquence, puisque l’organisatrice Amina Badiane commence à perdre des plumes. Parce que le Sponsor officiel de «Miss Sénégal», la CFAO vient de claquer la porte. Dans un  communiqué parvenu à SenTract, elle s’est indignée de la déclaration de Mme Amina Badiane, Présidente du Comité d’organisation. « Des mots scandaleux qui suscitent actuellement l’émoi ».

« Cfao Motors Sénégal condamne fermement les propos tenus par la présidente du comité d’organisation du comité Miss Sénégal. Ces propos vont à l’encontre de nos valeurs. Par conséquent nous avons décidé de mettre un terme au partenariat avec le comité miss Sénégal et retirons nos véhicules », lit-on dans leur communiqué de presse.

L’on nous annonce aussi qu’aussi un autre sponsor, « Royal Air Maroc », s’est retiré également. Mais aussi des mis comme, miss Saint-Louis claque la porte. Des organismes qui plaident pour la cause des femmes, demande à ce qu’on retire la licence du comité « miss Sénégal ».

celui qui disait, qu’avant de parler il faut remuer sa langue 7 fois, n’a pas du tort.

A noter que la CFA s’est retirée à cause de cette phrase maladroite de Ampina Badiane : «Kougnou violer yow la nekh» (Traduction approximative : Si vous êtes violé c’est parce que vous êtes consentant)», avait lâché hier la présidente du comité d’organisation de Miss Sénégal, face à la presse.

Sentract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici